Le formulaire est en cours de chargement

Fournir une aide d’urgence et améliorer l’accès des familles à l’eau et à la santé

Cela fait déjà quatre ans que le Yémen est touché par un violent conflit. Quatre ans que des écoles, hôpitaux et habitations sont attaqués. Quatre ans que la souffrance humaine devient chaque jour plus insupportable. Moins de la moitié des structures sanitaires sont encore fonctionnelles, et l’état des services publics est catastrophique. La population manque de tout – d’eau, de nourriture, de prise en charge médicale, de sécurité.

Ici, votre don fait la différence

24 mio

24 mio

Face à la pénurie d’eau, de nourriture et de soins médicaux qui frappe le Yémen, 24 millions de personnes sont tributaires d’une aide humanitaire.

1,8 mio.

1,8 mio.

L’approvisionnement en denrées alimentaires est pratiquement inexistant: 1,8 million d’enfants souffrent de malnutrition.

340 000

340 000

Les enfants de moins de 5 ans qui n’ont pas accès à suffisamment d’eau et de nourriture sont particulièrement exposés. On compte 340 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë; sans aide, ils risquent de mourir.

Prise en charge médicale des mères et des enfants à Hajjah

C’est avec une joie immense que Fatima Khamisi prend son nouveau-né dans ses bras. Un bonheur qui ne va pas de soi. Alors qu’elle était en proie à de fortes contractions, la jeune trentenaire a dû voyager pendant plusieurs heures avant de pouvoir consulter un médecin. Une situation banale au Yémen, où l’on manque de personnel soignant et de structures médicales. Fatima Khamisi a fini par trouver de l’assistance dans un dispensaire du Croissant-Rouge du Yémen. A peine sept heures après son arrivée, elle a mis au monde un petit garçon en bonne santé. Livrée à elle-même, elle aurait perdu son bébé.

Au Yémen, les femmes préfèrent traditionnellement accoucher à la maison, et ce n’est que en cas de de vives douleurs ou de complications qu’elles envisagent de se rendre dans une structure médicale. En effet, ces dernières étant généralement très éloignées des villages, les rallier implique des dépenses que beaucoup ne peuvent se permettre.

Fatima Khamisi et son mari ont ainsi dû effectuer un long trajet pour accéder à la principale structure médicale du district, un périple qu’ils n’ont pu entreprendre que grâce à la générosité de leurs voisins. Mais à leur arrivée sur place, après trois heures de route, le seul gynécologue du centre n’est pas disponible. Par un heureux hasard, un passant remarque Fatima, aux prises avec de violentes contractions, et lui indique le dispensaire du Croissant-Rouge du Yémen, situé à proximité. Après un examen approfondi, le gynécologue de l’établissement diagnostique chez la parturiente une anémie ainsi qu’une sténose cervicale – une affection qui augmente le risque de fausse couche ou d’accouchement prématuré. Mais, grâce à l’aide reçue, la jeune femme peut mettre au monde son fils en toute sécurité.

Sur place, la Croix-Rouge apporte une aide d’urgence, souvent dans des conditions difficiles. Par votre don, vous nous permettez d’agir là où la détresse est la plus criante. Nous veillons à employer votre argent de la façon la plus utile qui soit pour répondre à l’urgence.