Le formulaire est en cours de chargement

Aide aux personnes contraintes à l’exil en Europe de l’Est

Le sort des migrants bloqués en Europe de l’Est et survivant dans des abris de fortune suscite une vive inquiétude. Dans le seul canton d’Una-Sana, dans l’ouest de la Bosnie-Herzégovine, plus de 2000 réfugiés ne disposent même pas d’un toit, les camps officiels ayant dépassé leur capacité d’accueil.

Ils vivent pour la plupart dans une précarité absolue, dans des tentes ou autres abris – maisons ou usines abandonnées – inadaptés aux rigueurs de l’hiver. La Croix-Rouge est là pour leur apporter une aide d’urgence. Partout, ses équipes croisent des femmes, des hommes et des enfants à bout de forces, reconnaissants du moindre geste de solidarité. La plupart sont originaires d’Afghanistan, du Pakistan, de Syrie ou d’Afrique du Nord.

Des équipes mobiles en première ligne en Europe de l’Est

La Croix-Rouge tend la main à ces personnes en détresse, tant dans les camps qu’ailleurs, le long des frontières, en leur distribuant des biens de première nécessité et en les aidant à rétablir le contact avec leurs familles.

La Croix-Rouge suisse (CRS) travaille en étroite collaboration avec ses Sociétés sœurs. Elle finance des équipes mobiles de la Croix-Rouge sur place, actives tout au long de l’année. Elle assure également la fourniture d’équipements de protection contre le Covid-19 et de biens de secours. Rien qu’en Bosnie-Herzégovine, elle a permis à ce jour à 25 000 personnes de bénéficier de consultations psychosociales. Les équipes sur le terrain prodiguent en outre les premiers soins aux nombreux réfugiés dont l’état de santé est précaire.

Nous vous remercions chaleureusement de votre générosité envers les personnes contraintes à l’exil en Europe de l’Est et dans les pays d’intervention de la Croix-Rouge.